Toutes les astuces pour apprécier l’Argentine malgré la présence de fauteuil roulant

Toutes les astuces pour apprécier l’Argentine malgré la présence de fauteuil roulant

D’une manière générale, voyager avec un fauteuil roulant en Argentine n’est pas facile. Mais le pays entreprend des efforts réels pour devenir une destination adaptée. Les difficultés s’aplanissent, et les parcs se dotent d’infrastructures. Certaines astuces permettent de passer un séjour assez plaisant. Certaines réserves et villes se veulent plus accessibles que d’autres.

Comment s’assurer un voyage réussi en fauteuil roulant en Argentine

Les personnes se déplaçant en fauteuil roulant doivent faire preuve de plus d’organisation que les autres touristes. Ainsi, tout doit être pensé à l’avance, depuis le vol jusqu’au circuit. Les agences de voyages doivent être à même de mettre en place un programme adapté à la situation du client. Seulement, cela implique de suivre l’emploi du temps imposé. D’un autre côté, les voyageurs seront assurés de passer un séjour sans trop de difficultés. Dans un pays aussi peu adapté que l’Argentine, il reste préférable de s’en remettre à des professionnels. Ainsi, des agences se proposent de monter des circuits sur mesure pour les personnes en situation de handicap.

D’autres préfèrent se laisser un maximum d’autonomie. De ce fait, ils auront beaucoup d’appels à passer, mais plus de liberté de déplacement. Il leur incombe de renseigner leur compagnie aérienne de la spécificité de leurs mouvements. De même pour l’hôtel. D’une manière générale, en Argentine, ce sont les établissements internationaux qui disposent d’infrastructures adaptées. Il y a des hôtels moins chers qui ont aussi modifié leur intérieur. Il suffit de bien se renseigner. Il vaut mieux choisir Buenos Aires pour port d’attache. Les modernisations avancent plus vite dans cette ville. Par exemple, c’est dans cette cité que les centres culturels se parent le plus de rampes.

Un lieu à voir en fauteuil roulant en Argentine : Iguazu

Les chutes d’Iguazu font partie des endroits les plus visités de l’Argentine. Cela est tout à fait normal, étant donné la beauté des lieux. L’UNESCO a immortalisé cet endroit en le classant parmi les 7 merveilles naturelles du monde. Seulement, il ne s’agit pas de l’unique attraction intéressante présente dans la province de Misiones. Ces chutes, encore une fois, attirent un nombre impressionnant de visiteurs toute l’année. Ainsi, les réservations de logement s’effectuent toujours assez en avance. S’en remettre à une agence signifie s’épargner ce genre de tracas. Certains sites permettent d’en savoir plus sur ces sortes de détails. Les professionnels offrent en général un batec ou un assistant pour pousser le fauteuil. Les chutes présentes du côté argentin sont faciles d’accès grâce aux diverses passerelles.

À part ces magnifiques cascades, la province dispose d’un autre patrimoine mondial de l’humanité. Il s’agit des ruines jésuites de San Ignacio. Les professionnels incluent parfois cette option dans leur programme. Les plus autonomes se contenteront de se faire déposer. Ils pourront ensuite profiter de ces témoignages de l’histoire à leur rythme. Les gourmands peuvent participer à un cours de cuisine pour apprendre et goûter les plats typiques argentins. Les plus hardis s’initient à la confection du maté.

Puerto Adryn : à visiter en Argentine quand on est en fauteuil roulant

Les difficultés de déplacement forcent les voyageurs à limiter leurs destinations en Argentine. Certaines villes font plus d’efforts que d’autres pour attirer les touristes en fauteuil roulant. Buenos Aires reste la première sur la liste, mais elle n’est pas la seule. À Puerto Madryn, par exemple, de plus en plus de locatifs proposent des parkings accessibles. Le nombre de chambres adaptées s’agrandit également. La saison idéale pour s’y rendre s’étend de juin à novembre.

En effet, c’est la période où les baleines franches australes se prêtent à l’observation. Le visiteur qui ne peut pas plonger avec la faune marine argentine n’a qu’à aller l’étudier à l’Ecocentro. Ce centre explique toutes les étapes de la vie animalière du pays avec l’aide de vidéos et de conférences. Pour se reposer, un bar offre une vue exceptionnelle sur le Golfo Nuevo.

Les oiseux possèdent également leur propre centre d’interprétation. Les amateurs d’art aimeront visiter le Musée Municipal de Arte. Il se situe sur l’avenue Roca. Il regroupe des œuvres multiples, qui montrent l’étendue des talents argentins. La Plaza San Martin accueille une foire artisanale estivale pour votre voyage. Les divers arbres offrent une ombre rafraîchissante.

Sarah

Related Posts

5 activités à faire lors d’un camping en Normandie

5 activités à faire lors d’un camping en Normandie

Quelques endroits immanquables lors d’un voyage en Zanzibar

Quelques endroits immanquables lors d’un voyage en Zanzibar

L’essentiel à savoir concernant les papiers et assurances pour le Kenya

L’essentiel à savoir concernant les papiers et assurances pour le Kenya

Toutes les astuces pour s’aventurer en Afrique du Sud avec un handicap

Toutes les astuces pour s’aventurer en Afrique du Sud avec un handicap

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *